Les auteurs
Edward Westermarck
Né le 20 novembre 1862 et mort le 3 septembre 1939, Edward Westermarck, anthropologue et sociologue finlandais, fut spécialisé dans l'histoire du mariage, de la moralité, et des institutions religieuses.
Conférencier en sociologie à l'université de Helsinki (1890-1906), professeur de philosophie morale dans la même université (1906-18), il fut également professeur de philosophie et premier recteur à l'université de Åbo Akademi (1918-30), et professeur de sociologie à l'université de Londres (1907-30).
Il a gagné la renommée internationale avec sa thèse doctorale, L'Histoire du mariage humain, et a également écrit sur l'évolution de l'éthique dans des travaux tels que L'Origine et le développement des idées morales (1906-08).
Entre les années 1897 et 1904, Westermarck a fait plusieurs voyages au Maroc, et a développé des méthodes d'étude sur le terrain en anthropologie sociale. Les observations de ses études ont été regroupées dans Les cérémonies du mariage au Maroc (1914), Le rituel et la croyance au Maroc (1926) et L'esprit et la sagesse au Maroc (1930).
Pendant la dernière décennie de sa vie, Westermarck a édité deux livres importants : Trois essais sur le sexe et le mariage (1934) et Le futur du mariage dans la Civilisation occidentale (1936) où il tente d'appliquer ses théories aux problèmes contemporains concernant le mariage et les morales sexuelles.
Westermarck a commencé à écrire son autobiographie, parue en 1927, dans sa maison de campagne de Surrey, pendant la grève 1926 qui l'a empêché d'aller à Londres. L'ouvrage jette une lumière intéressante sur le développement intellectuel et le goût théorique de Westermarck.

Aux Éditions du Jasmin

Les cérémonies du mariage au Maroc, Coll. Le Simoun.