Les illustrateurs
Sylvie Moreau
J'ai grandi au cœur de la belle forêt d'Argonne. Dans les forêts poussent des légendes, mais hélas il n'y pousse pas d'école. Alors je pars pour Reims où j'étudie les beaux arts.
« Il n'est de cité que je préfère à Reims : C'est l'ornement et l'honneur de la France. »
Pour ma part, Reims est trop petite pour mes grands espoirs. Un diplôme de plasticienne en poche, je « monte » à Paris et j'annonce que je suis là !
Personne ne m'attend. Quelle direction prendre ? Rue des Mathurins, il y a une petite agence de communication. Je toque à sa porte. On me propose de rester.
J'y découvre et apprends entre autre, l'infographie, technique pour laquelle je vais me passionner peu à peu.
L'eau a coulé sous les ponts de Paris.
La petite agence a grossi, grossi et moi je me suis enfuie !
J'ai renoué avec la peinture, l'écriture…
Je caresse le doux rêve d'illustrer de jolis textes.
Ma bonne fortune est toujours là.
Les Editions du Jasmin m'offrent de réaliser pour elles mes premières illustrations.
Aux Éditions du Jasmin

Couleur amour, de Emmanuelle Delafraye
L'Affaire Attila
, de Jean-Pierre Tusseau
Innocent
, de Magali Turquin
Le Vénitien et le Maure, de Isabelle Giafaglione et Marie Magellan