La passion de Hallâj

Collection Le Simoun


ISBN: 978-2-35284-170-8
 
format 14x21 - 128 pages
18€  
 
   
 
Poète visionnaire se vouant à l’errance, maître en spiritualité condamné en 922, à Bagdad, au supplice de la croix, Hallâj est sans doute l’une des figures les plus attachantes du mysticisme soufi.
Au Français Massignon, il inspire une somme monumentale et à l’Égyptien Abdel Sabour un drame en vers libres qui compte parmi les plus beaux textes du théâtre moderne en langue arabe.
Projeté dans ce nouvel espace, qui donne à sa parole une extraordinaire résonnance dans notre présent, Hallâj apparaît, certes, comme le héros d’une quête de l’absolu, mais plus encore comme un rebelle, rompant avec la vie contemplative pour s’engager aux côtés des oubliés, des pauvres, des sans-voix et défendre sur la place publique leur droit à la dignité, à l’équité, à la beauté.
Le pouvoir politique cependant, sourcilleux et retors, veille. Secondé par un tribunal inquisitorial, il saura mettre en marche une implacable machine judiciaire pour mener à la mort cet être de passion et de générosité, coupable de proclamer trop haut son insatiable désir de justice.